Savoir lire les étiquettes

Lecture de l’étiquette

ON PEUT LIRE SUR UNE ÉTIQUETTE DE CHAMPAGNE LA MARQUE, LE NOM DE L’ÉLABORATEUR, LE DOSAGE BRUT, SEC, LE MILLÉSIME ETC LE STATUT PROFESSIONNEL DU PRODUCTEUR EST OBLIGATOIRE ET SE TRADUIT PAR LES CARACTÈRES SUIVANTS :

NM : Négociant manipulant.
RM : Récoltant manipulant.
RC : Récoltant-coopérateur. .
CM : Coopérative de manipulation.
SR : Société de récoltants.
ND : Négociant distributeur.
MA : Marque d’acheteur

RM : Récoltant manipulant.

Vignerons qui élaborent et commercialisent leurs propres cuvées à partir de leur seul raisin. Ils doivent uniquement vinifier le produit de leurs parcelles pour qu’ils aient droit à  la dénomination ( champagne de vigneron ) dans la limite fixée annuellement par le CIVC.

  NM : Négociant manipulant.

Maisons de champagne qui élaborent et commercialisent leur vin. La majorité possède des vignobles, mais achète aussi le raisin de d’autres producteurs généralement à des vignerons locaux (vin de généralement de qualité quand vendu sous leur marque d’origine).

         CM: Coopérative de manipulation.

Ce sont des vins élaborés et vendus par une union de producteurs regroupés en coopérative, elle a souvent sa propre marque souvent de très bonnes qualités vin de réserve élaboré avec les meilleurs jus. Une partie du champagne peut être distribué par les vignerons sous leurs propres noms avec la mention RC ne permet pas un vin de très haute qualité, mais permet souvent un standard moyen le but recherché étant une uniformisation du goût pour un coût standard, de plus vous pouvez retrouver le même vin chez plusieurs vignerons voir plusieurs centaines pour les plus importantes.

         RC : Récoltant coopérateur.

Il livre des raisins issus de sa récolte à sa coopérative puis reprend de sa coopérative des moûts ou des vins en cours d’élaboration ou prêts à êtres commercialisés.

Le viticulteur assure l’intégralité du travail de la vigne jusqu’à  la récolte. Il confie ensuite ses raisins à  sa coopérative pour qu’elle élabore le vin, puis récupère tout ou partie des bouteilles terminées pour les commercialiser. Le regroupement de tout type de raisin ne permet pas un vin de très haute qualité, mais permet souvent un standard moyen le but recherché étant une uniformisation du gout pour un coût standard, de plus vous pouvez retrouver le même vin chez plusieurs vignerons voir plusieurs centaines pour les plus importantes coopératives.

         SR : Société de récoltants.

Assez rare, le plus souvent familiale; regroupement de vignerons qui se réunissent pour vinifier et commercialiser leur production.

         ND : Négociant distributeur.

Il achète des vins en bouteilles terminées sur lesquels il appose, dans ses locaux, un étiquetage. C’est un négociant qui achète des bouteilles terminées à  d’autres opérateurs.Il appose, un son étiquetage, et les commercialise sous sa propre marque. Champagne souvent médiocre le prix étant le critère la qualité est souvent très variable.

         MA : Marque d’acheteur.

Un commercialisateur a demandé à un opérateur champenois d’apposer sa propre marque sur des bouteilles qu’il a achetées. Produit le plus souvent ordinaire le prix de vente étant souvent le critère premier,la qualité est souvent très variable.

 Conclusions:

Lors du choix de vos Champagnes mieux vos savoir décrypter les étiquettes pour ne pas se tromper, notre préférence va aux RM (récoltant manipulant)puis aux NM (négociant manipulant) et aux marques de CM (coopérative de manipulant). La diversité revient aux 4700 récoltants manipulant élaborant leurs propres vins à partir de leurs vignes.

Share Button